Echanger en BIM

Règles communes et bons réflexes pour une collaboration openBIM.

Code d’éthique BIM

Pour instaurer de la confiance : une démarche volontaire d’éthique BIM

Le code d’éthique BIM ce sont 9 principes formant un référentiel commun – sur la communication, les échanges, la transparence dans une démarche d’amélioration continue - en vue d’instaurer la confiance propice à la conception, la réalisation, l’exploitation, la maintenance d’un ouvrage réalisé.

Les 9 principes d’engagement du code d’éthique BIM porté par buildingSMART France-Mediaconstruct :

Lire et signer le code d’éthique (site institutionnel)

Ce n’est ni obligation, ni une norme, mais procède d’une démarche déclarative et volontaire : ceux qui ne se retrouveraient pas dans ces principes d’éthique n’ont pas d’obligation à y adhérer. C’est une socle déontologie partagée, avec des principes de base que chacun, personnellement et professionnellement, s’engage à respecter dans le cadre des missions qui lui incombent.

C’est une première marche en attendant un consensus rassemblant l’ensemble des acteurs de la Construction pour formaliser les possibles systèmes de certification associés au BIM.

A la suite lors des journées EDUBIM 2016, un groupe de travail porté par buildingSMART France-Mediaconstruct et animé par E. Natchitz (EIVP) a vu le jour pour monter un “Code éthique BIM” à partir de l’expérience de la charte 3DOK développée dans les SIG comme le rappelle H. Halbout l’un des fondateurs.